« L'ABA reconnaît la confidentialité des avis de nos juristes d'entreprise»

 

La présidente de l'Association française des juristes d'entreprises arrive à mi-mandat. Elle fait un premier bilan de son action au sein de l'AFJE et livre ses réflexions sur les récents votes du CNB concernant l'inscription au barreau des juristes d'entreprise et l'exercice de la profession d'avocat en entreprise.

 

A.-P. : A mi-mandat de votre présidence à l'AFJE, quel est l'état d'avancement du programme d'actions que vous vous étiez fixé en prenant vos fonctions ?

Stéphanie Fougou : Au nombre des objectifs que je m'étais fixés arrive en bonne place la défense de notre profession. Sur ce point, nous enregistrons trois réussites. Tout d'abord, dans le cadre du projet de loi Macron, nous sommes parvenus à mobiliser à l'unisson toutes les associations de juristes. Nous avons également réussi à engager les entreprises. Plus de cent cinquante d'entre elles ont directement soutenu notre action pour la confidentialité des avis des juristes d'entreprise, c'est une véritable prise de conscience.

Enfin, autre réussite qui mérite d'être rappelée : en février dernier, dans sa résolution 103, l'American Bar Association a amendé sa réglementation concernant les juristes étrangers non-membres d'un barreau dans leur pays d'origine en permettant, sous conditions, leur inscription aux barreaux américains. C'est un message extrêmement fort qui signifie concrètement qu'un juriste d'entreprise français pourra aller exercer, auprès du barreau de New York, dans une entreprise ou dans un cabinet, en bénéficiant de cette confidentialité qu'il n'a pas en France. Cette mesure « désenclavante » est très forte pour notre profession.

....

Lire la suite sur le site des Affiches Parisiennes http://www.affiches-parisiennes.com/stephanie-fougou-l-aba-reconnait-la-confidentialite-des-avis-de-nos-juristes-d-entreprise-6281.html


Publié le 26/05/2016

Adhésion

Déjà 4300 adhérents, rejoignez nous.

Agenda