Le Mot du Président

 

 

      Stéphanie Fougou  - Présidente de l'AFJE
Depuis le 19 novembre 2014

 

Innovation, transition & ambition

Depuis près de 15 ans, l’entreprise est le lieu principal de la transformation digitale. Logiquement, le juriste d’entreprise en est un des acteurs principaux à la fois comme conseil de l’entreprise et comme bénéficiaire de la digitalisation de son métier. C’est une opportunité pour confirmer l’impact grandissant des juristes dans la vie des entreprises, stratège et business partner.

L’internationalisation des directions juridiques rend indispensable cette évolution. Avec 70% des directions juridiques qui travaillent à l'international, tout juriste a besoin d’échanger avec quelqu’un, de lire ou de modifier des documents qui se trouvent à l’autre bout du monde. Le digital est alors un formidable outil favorisant l’expansion des communautés de juristes. C’est aussi une autre voie pour rationnaliser la communication avec les avocats et autres prestataires du droit. Là aussi la relation va évoluer. Le récent rapport de Maître Kami Haeri le montre.

Les directions juridiques l’ont bien compris et souvent avant les autres professions du droit : de la digitalisation dépend l’impact de la fonction et de l’attractivité des métiers du droit. Les nouveaux modes de travail (collaboratif, nomade, télétravail…) sont une réalité et un souhait des collaborateurs de la direction juridique. Le recrutement et la fidélisation des talents passent par la capacité de la direction juridique à appréhender ces évolutions et à déployer des outils digitaux performants et séduisants.

Comme en témoigne la Cartographie des Directions juridiques 2016, la digitalisation est le 1er enjeu avec la volonté d’acquérir des outils et de les utiliser. Beaucoup se tourne aujourd’hui vers les legaltechs obligeant le juriste d'entreprise à repenser sa manière de travailler, lui offrant de formidables opportunités pour se dédier à de nouvelles activités plus valorisantes. Il va revoir son organisation, les tâches qui peuvent être facilitées ou se faire autrement pour créer davantage de valeur ajoutée et accroitre l’influence du juriste dans l’entreprise.

C’est, enfin, un champ de nouvelles compétences et expertises qui vont se construire et s’approfondir pour sécuriser l’environnement de l’entreprise dont, bien sûr, le droit des données avec la mise en œuvre, notamment, du RGPD. C’est vrai également de l’intelligence artificielle et de toutes les questions souvent passionnantes qui vont placer le juriste en pointe.

Le juriste d’entreprise doit s’emparer de la digitalisation et des nouveaux usages pour en faire l’outil de sa propre transformation.

 

Stéphanie Fougou,

Présidente de l’AFJE

Mot du Président passé (2011-2014)


Consultez la newsletter mensuelle de la présidente

FOCUS AFJE N°1 

FOCUS AFJE N°2

FOCUS AFJE N°3

 

Consultez les interviews de Stéphanie Fougou dans la presse 

  • Stéphanie Fougou : «Nous appelons à un Grenelle des professions du droit» - Décideurs Magazine, 30 mars 2017 - ici
  • Entretien avec Stéphanie Fougou - JSS, 9 mars 2017 - ici
  • Stéphanie Fougou : «Le rapport Haeri : un vent de modernité sur la profession d'avocat», Affiches Parisiennes, 3 mars 2016 - ici
  • Nous sommes persuadés de la nécessité de procurer le legal privilege aux juristes d'entreprise, Droit & Patrimoine, 13 décembre 2016 - ici
  • Entretien avec Stéphanie Fougou paru dans Droit & patrimoine 2016, n° 264, p. 10. Lire ici
  • Interview de Stéphanie Fougou pour le Monde du droit - Octobre 2016. Voir ici
  • Interview de Stéphanie Fougou pour les Affiches Parisiennes - Octobre 2016 Lire ici
  • Interview de Stéphanie FOugou pour les Affiches Parisiennes - Mai 2016 Lire ici


 

 

 

Adhésion

Déjà 4300 adhérents, rejoignez nous.

Agenda