Lutte contre l'antisémitisme et le racisme

 

 

" Les juristes ont un rôle important à remplir pour lutter contre la puissante résurgence de l’antisémitisme et du racisme"

 

Paris, 19 février 2019 - L’Association Française des Juristes d’Entreprise (AFJE) s’inquiète des dérives qui conduisent à l’accroissement significatif des actes et injures antisémites que la France connaît depuis ces derniers mois. L’AFJE dénonce ainsi, parmi ces actes odieux, les tags nazis dont le portrait de Simone Veil a été l’objet, la dégradation des arbres plantés en hommage à Ilan Halimi, les insultes visant l’académicien Alain Finkielkraut, et encore la profanation du cimetière juif de Quatzenheim comme autant de dérives devant faire l’objet de la condamnation la plus claire, car ils sont une attaque envers la Société toute entière et des manifestations de haine contraires aux valeurs de la République.

 

Pour l’AFJE, la communauté des juristes a un rôle important à remplir à son échelle pour se dresser sur le chemin de ceux qui propagent des idées de haine qui ont contribuées aux heures les plus sombres du XXème siècle jusqu’à la Shoah.

 

Marc Mossé, Président de l’AFJE, précise que  « l’indignation est indispensable pour dire l’opposition des femmes et des hommes attachés aux valeurs républicaines mais cela ne suffit pas. La justice doit passer sans faiblesse toutes les fois où est bafouée la loi existante, déjà claire et précise, condamnant les injures et les incitations à la haine antisémite et raciale, mais il faut aller plus loin. Il ajoute que « dans un monde de tensions où la France n’est malheureusement pas isolée dans cette dissémination des idées les plus dangereuses, la communauté des juristes au cœur de l’Etat de droit doit prendre toute sa part  au travail de rappel, d’éducation, et de transmission des principes constitutionnels fondamentaux, dont la dignité humaine et la fraternité qui fondent notre Nation au cœur de l’Europe ».


Publié le 25/02/2019

Adhésion

Déjà 7 000 adhérents, rejoignez-nous.

Agenda