Article

25 ans, le bel âge !

Vous aimez cette page ?

À l’occasion du 25e anniversaire de sa création, la délégation AFJE Midi-Pyrénées a réuni son assemblée générale dans un somptueux hôtel particulier du centre historique de Toulouse. Tous les délégués régionaux successifs étaient présents ! Mais aussi Marc Mossé, président de l’AFJE, et de nombreux invités : tribunal de commerce, chambre de médiation et d’arbitrage d’Occitanie, directeurs de Master de la faculté de droit de Toulouse, représentant de l’ACE, intervenants pour les ateliers… En résumé, une jolie vitrine qui témoigne de l’enracinement de l’AFJE dans le paysage juridique de la région. Ce fut l’occasion pour le fondateur de la délégation, Colm Mannin, de s’exprimer notamment sur l’évolution du métier de juriste d’entreprise tout au long de ces 25 dernières années. Marc Mossé, quant à lui, a rappelé les quatre objectifs de l’AFJE : 

la formation, initiale et continue, qui contribue à consolider un socle de valeurs communes aux juristes ;

La fabrique du droit car les juristes sont particulièrement bien placés pour faire part de leur expertise le plus en amont possible ; 

Les actions en faveur de la diversité en gardant à l’esprit que cette dernière est plus large que la seule question du genre ; 

la construction de la grande communauté des juristes qui doit se concrétiser au plus vite car elle est une chance pour nos métiers et nos entreprises. Enfin, le délégué régional de AFJE Midi-Pyrénées, Antoine de La Chapelle après avoir rappelé brièvement les activités de l’AFJE en local, a souligné : « l’AFJE ne doit pas être seulement un lieu de formation, elle doit être également un lieu de rencontres, de partage d’expérience et de convivialité. » À l’image de l’initiative d’Anton Schneider, membre du bureau local, de créer l’AFJE Run, footing organisé mensuellement et où se retrouve l’ensemble des juristes qui pratiquent la course à pied. Une belle occasion pour créer du lien. Cette initiative fut saluée par un groupe d’avocats présents dans la salle qui ont souhaité rejoindre ce groupe de joggeurs.