Article

L’AFJE, active aux 4 coins du territoire français

par Carine Guicheteau
Vous aimez cette page ?

Malgré la crise sanitaire, les délégations en région maintiennent le cap pour étendre le rayonnement de l’AFJE et de la profession de juriste d’entreprise. Elles redoublent d’efforts pour continuer à proposer une offre d’événements et de formations. Mais toutes attendent avec impatience l’heure où la convivialité, valeur chère à l’AFJE, pourra reprendre ses droits.

Par Carine Guicheteau

Pour commencer, pouvez-vous nous présenter votre délégation ?

Jacques de Patoul (JP) : jusqu’à ce jour, il n’existait aucun réseau structuré permettant aux juristes d’entreprise réunionnais de se connaître, d’échanger et de se former. Ce manquement vient d’être comblé : créée en octobre dernier, la délégation réunionnaise est la dernière-née de l’AFJE ! Elle représente une réelle avancée pour les entreprises et les juristes de La Réunion et une nécessité pour l’avenir de notre profession. Pour l’heure, nous sommes trois au bureau. Nous allons organiser une soirée inaugurale en février. L’objectif est de faire connaître l’AFJE et de recruter nos premiers membres ! Nous estimons qu’il y a une quarantaine de juristes d’entreprise qui pourraient nous rejoindre. Nous avons rédigé et diffusé un communiqué de presse pour annoncer l’événement et nous allons démarcher les adhérents potentiels via LinkedIn et par email. Nous communiquerons également auprès du Medef et de l’Adir (Association pour le développement industriel de la Réunion). Nous pouvons d’ores et déjà compter sur le soutien d’un universitaire reconnu sur l’île : JeanBaptiste Seube, responsable du master en droit des affaires de l’université de La Réunion. Il tiendra une conférence sur un thème d’actualité : la Covid-19 et les contrats. D’ailleurs, nous avons pu présenter l’AFJE en avant-première à ses étudiants qui sont également conviés à la soirée inaugurale.

Quelles sont vos satisfactions en tant que délégué régional ?

JP : nous sommes face à une page blanche où tout reste à écrire, mais l’enthousiasme du bureau est de bon augure ! Nous sommes sur la même longueur d’onde : nous avons à cœur de mettre sur pied une organisation sérieuse et un programme intéressant pour nos adhérents. En outre, grâce à l’essor de la visio, les juristes réunionnais pourront profiter du vaste catalogue de formations proposé par l’AFJE et ses délégations, ce qui représente un vrai atout. Nous sommes convaincus que la délégation réunionnaise répond à un besoin et qu’elle va susciter l’engouement des juristes d’entreprise locaux !

Quels sont vos projets et ambitions pour votre délégation ?

JP : notre objectif premier est de promouvoir l’AFJE et ses indéniables avantages pour les juristes d’entreprise de La Réunion ! Nous serons satisfaits si une vingtaine d’adhérents nous rejoignent et si une dizaine assistent à chaque événement organisé. Nous ambitionnons d’organiser des séances d’information ou de formation tous les quatre mois ainsi que des afterworks réguliers.