Article

L'AFJE Hauts-de-France ne perd pas le Nord

par Bruno Contestin
Vous aimez cette page ?

Les réjouissances ne manquent pas avec la délégation Hauts-de-France : conférences, afterworks, réunions avec le barreau de Lille et la CCI, visite d’entreprises… Sans oublier les actions envers la jeune génération de professionnels et les étudiants. Objectifs : fédérer, promouvoir et échanger. Bienvenue chez des Ch’tis très motivés.

L a délégation régionale de l'AFJE Hauts-de-France est animée par Bruno Contestin, directeur des affaires juridiques du Groupe La Voix. Son bureau, reflet des différents secteurs et taille d’entreprises de la région, est constitué de membres aux missions bien déterminées : Didier Baude (Crédit Mutuel Nord Europe), Blandine Bernard (Damart), Maxence Blondel (Nocibé), Éric Bossuyt (Orange), Alain Cadet (AG2R La Mondiale), Pauline Canou (Groupe Maurizi), Ugo Dallemagne (Trust Designer), Audrey Fournier (Décathlon), Virginie Galland (La Voix du Nord) et Marie-Pierre Thuilleur (Bombardier). Leur dynamisme est à la hauteur de leur implication. Pour preuve, la mise en place de plus d’une dizaine d’évènements sur le seul 1er semestre 2016 ! Parmi ceux-ci, des conférences, ateliers et autres tables rondes ont été organisés avec des cabinets d’avocats partenaires sur des thèmes variés comme "les nouveaux risques sociaux", "les directions juridiques à l’épreuve de l’international", ainsi qu’avec les universités de la région, "le contrôle fiscal des entreprises", "le juriste – acteur de la stratégie de l’entreprise". À ces différentes manifestations et avec la convivialité qui caractérise l’AFJE Hauts de France, des afterworks ont été instaurés. Bruno Contestin a souhaité également mettre l’accent sur l’intégration des jeunes en favorisant le développement du Comité des jeunes juristes (C2J) et les partenariats avec les universités. Le C2J a été créé avec pour missions de fédérer les jeunes professionnels de la région et promouvoir l’association auprès des étudiants. Dans le cadre de ses actions auprès des jeunes juristes, la délégation a participé au Forum des métiers de l’université de Lille 2, a présenté l'AFJE et ses actions devant des promotions de M2 en droit, et organisé deux afterworks "spécial étudiants" au cours desquels les participants ont pu présenter leur CV et simuler un entretien de recrutement. « Fort de ces premiers succès, nous maintiendrons le même cap au second semestre », assure Bruno Contestin.

PLAIDOYER POUR LE LEGAL PRIVILEGE AUPRÈS DU BARREAU DE LILLE L'AFJE 

Hauts-de-France a également à cœur de défendre les intérêts de la profession. Ainsi, le 24 mars 2016, elle a organisé une réunion afin d'échanger avec le barreau de Lille sur la nécessité pour les juristes d'entreprise français de disposer du legal privilege. « Le barreau de Lille a écouté avec attention nos arguments, souligne Bruno Contestin. Nous avons pris soin de rappeler que notre objectif n'est pas de plaider ou de prendre des parts de marché aux avocats. Au contraire, les juristes et les avocats sont des partenaires qui travaillent en étroite collaboration.   » Dans sa quête du legal privilege, l'AFJE Hauts-de-France peut compter sur le soutien de l’Institut des juristes d'entreprises (IJE) belge (lire p.  50), avec lequel elle entretient d’étroites relations depuis de longues années et co-organise plusieurs événements. Enfin, la délégation Hauts-de-France n’hésite pas à innover et à proposer à ses membres des visites d’entreprise à l’image de celle de la société Bombardier Transport, qui s’est déroulée le 20 mai dernier. L’après-midi a débuté par une présentation du groupe canadien. Puis, les participants ont pu visiter des ateliers où sont fabriqués des métros, RER et trains régionaux. « Cet évènement a clos un 1er semestre 2016 riche, tant par le nombre des manifestations organisées que par la variété des thèmes abordés  », se félicite Bruno Contestin. La rentrée repart sur des chapeaux de roue avec une conférence sur l’intelligence artificielle le jeudi 22 septembre à Lille.