Le secteur pharmaceutique porte au pinacle ses juristes

 

Le secteur pharmaceutique porte au pinacle ses juristes

de Laurence Neuer 

Business case Cultiver des liens étroits avec les professionnels de santé, gérer les données médicales, anticiper les scandales et impacts réglementaires, etc. Le directeur juridique d'une entreprise pharmaceutique doit se muer en homme-orchestre. Témoignages de quatre d'entre eux.

Dans le secteur de la santé, le directeur juridique est souvent un véritable "general counsel". Il a sous sa responsabilité l'intégralité des fonctions juridiques et il est rattaché à la direction générale. » François Garnier, executive vice president, general counsel du groupe biopharmaceutique Ipsen, est d'autant plus fier de sa position que son entreprise, comme beaucoup d'autres du secteur de la santé, est en pleine croissance.

 

L'arrivée d'acteurs innovants sur le marché, le défi des génériques et la révolution numérique contraignent les laboratoires à réinventer leur modèle. Tous rivalisent d'audace pour négocier le virage. Bayer, par exemple, joue la fusion en prenant le contrôle de Monsanto pour créer le numéro 1 mondial des semences et des pesticides. Sanofi, lui, s'allie les compétences du géant du numérique Google autour d'une société commune (Onduo) consacrée au suivi des personnes atteintes de diabète. D'autres se focalisent sur leur coeur de métier et la recherche scientifique. .....


En savoir plus sur http://business.lesechos.fr/directions-juridiques/metier-et-carriere/profils/0211448932880-le-secteur-pharmaceutique-porte-au-pinacle-ses-juristes-301840.php?UPhxk7Y155wQ0D05.99


Publié le 01/11/2016

Adhésion

Déjà 4300 adhérents, rejoignez nous.

Agenda