Directeurs juridiques

 

Depuis sa création en 1969, l’AFJE a vocation à rassembler en son sein tous les juristes d’entreprise et directeurs juridiques qui ont fait le choix d’exercer ce métier. L’association est aujourd’hui la première organisation professionnelle de juristes d’entreprise en France et en Europe, ce qui lui permet de se positionner comme un lieu de réflexion et d’influence sur la fonction de directeur juridique et son avenir.

Forte d’une expérience de plusieurs décennies et d’une vision à long terme, l’AFJE est au service de ses directeurs juridiques et s’enrichit de leurs contributions. L'association s'attache à permettre à tous ses adhérents de progresser, de se rencontrer, de partager et de débattre de sujets d’intérêt commun. Elle se veut par conséquent une source permanente d’enrichissement professionnel, individuel et collectif.

Si vous êtes directeur juridique et que vous souhaitez nous rejoindre n’hésitez pas à nous contacter!

 

DIRECTEUR JURIDIQUE à mi-carrière

 

Oasys Consultants a réalisé, en partenariat avec l'AFJE  et le Cercle Montesquieu, une enquête inédite sur les parcours de carrière des Directeurs Juridiques (DJ) et sur les nouveaux critères d'employabilité. Face aux impératifs de la mondialisation et à la globalisation du droit, la carrière des DJ a profondément évolué ces dernières années. L’étude apporte des éléments de compréhension pour leur permettre de devenir acteurs de leur parcours professionnel.

Deux points saillants émergent de cette étude.

  • Le DJ doit se renforcer en tant que véritable Business Partner pour accompagner le développement de son entreprise.

C’est une fonction qui demande une compréhension globale de l’entreprise et de ses métiers pour proposer des solutions pragmatiques, au-delà des enjeux règlementaires et législatifs. Les DJ doivent soutenir la vision stratégique, bien souvent dans un périmètre international. L’objectif est d’acquérir une véritable reconnaissance au sein des instances de direction, comme fonction créatrice de valeur et d’innovation.

  • Le DJ est un expert mais doit également développer ses « soft skills ».

Si les compétences techniques restent un socle, il apparait clairement que le regard des employeurs et recruteurs pour les DJ à mi-carrière se déplace sur les capacités relationnelles et managériales : savoir communiquer, convaincre, fédérer etc. Pour les recruteurs ces compétences sont aussi importantes que l’expertise technique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez l'étude compléte en cliquant sur l'image

commission spécialisée 


Coming soon!